samedi 27 février 2021

L'EMPREINTE


Vous percevez le léger sourire derrière ces premiers mots ? C’est le plaisir de renouer un peu avec le blog. 
Et vous vous questionnez déjà sur le titre. De quoi va t-on parler ? Tout est fermé, la culture est au bord de la rupture, les restaurateurs sont en pleurs et pour se protéger, il faut avancer masqué ! Pas optimistes nous, ce serait mal nous connaître ! Et d’ailleurs si nous en revenions à notre empreinte, vous savez celle des gens et des choses qu’on dit vertueux. Vous allez voir qu’il y a de quoi être philosophe.

mardi 6 octobre 2020

DE TRENET À RENAUD, TOUT UN POÈME !

A qui appartient cette main ? Certes ni à l’un, ni à l’autre et pourtant. Les textes interprétés par ces artistes juste connus dans la région et au delà… sont bien des couplets immortalisés par Charles TRENET et RENAUD.

Ne prenez pas cet air abasourdi… Ces deux là n’ont rien d’incompatible… Deux poètes ourlant leur texte avec précision, dans des styles certes différents, mais qui nous livrent ainsi des moments de  vie tout en pudeur, avec flamme et rythmiques subtilement accrocheuses.

dimanche 20 octobre 2019

UNE VISION DE L'ENFANCE ?

M. Jean Marie ETIENNE, Président de l'association Cap Domont et Mme Loyal (Laure BONTAZ)
lors de la remise des prix du XXe Festival International de Domont

Oh ! Je ne crois pas. J’ai beau faire, j’ai beau le censurer, lui interdire les programmes, le vilipender, tenter tous les subterfuges, il faut qu’il s’y rende, coûte que coûte !

Où ça ? 
Mais au CIRQUE pardi.
C’est sa valeur refuge, il mise beaucoup sur toutes ces séances qu’il enchaîne et qui jamais ne le lassent. 
Jacques est un obsessionnel du chapiteau, toujours en éveil mais prêt à partager le plaisir qu’il éprouve à regarder un numéro tout en fluidité mais d’une difficulté monstrueuse.

dimanche 13 octobre 2019

ET VIVE LES TRENTENAIRES...


L’Espace Gibert s’était paré de tous ses bons souvenirs ce vendredi (le 11 octobre) pour accueillir ses invités et fêter comme il se doit son trentième anniversaire.
🎉🎊🎶🎂🎉🎊🎶🎂
Promoteur de l’art sous toutes ses formes, « figure » essentielle – indissociable - de l’histoire de ce village, l’Espace Gibert peut s’enorgueillir d’avoir toujours eu des accompagnants de valeur auprès de lui.

mardi 18 juin 2019

DANS L'OEIL DU PHOTOGRAPHE...

L’IRIS
Il fallait bien qu’un jour il le croise, qu’il pose ses yeux sur lui, tout de bleu tourmenté, tout de genre parfumé, tout de couleurs variées, tout de beauté savamment ordonnée, tout de bonnes nouvelles  et d’arc en ciel annoncés !
Saviez vous que l’IRIS c’est – dit-on – l’Orchidée des pauvres ! Quelle drôle d’idée pour une fleur « citoyenne » du monde, emblème du Quebec et de la région de Bruxelles, d’une adaptabilité remarquable et chérie par Catherine de Médicis.

dimanche 19 mai 2019

SIGEAN, SUR LA RESERVE !

Saïmiris
Nous voici à Sigean par un beau jour d’avril, un de ces jours de vacances qu’on aime tant parce que les enfants et les petits enfants nous accompagnent.
C’est un privilège d’être là en cette période de l’année, alors même que dans quelques mois il y aura foule.
Quand, enfin nous avons franchi le portail pour profiter du parc en voiture, c’est lentement que nous nous y aventurons au son des « regarde par ici, des Impalas, prends vite une photo », « Oh ! et là bas, les girafes »… 

dimanche 13 janvier 2019

CET ART URBAIN QUI ETONNE ET DETONNE PARFOIS


Les grands immeubles, les trottoirs parfois jalonnés de containers poubelles où slaloment des piétons à la mine souvent fermée, la circulation intense, la pollution… nous sommes dans une grosse agglomération, une mégalopole, nous sommes à Paris et sa proche banlieue.
Paris, ce n’est pas uniquement les beaux quartiers, ces Champs Elysées ultra entretenus, ultra fréquentés par les touristes étrangers. Non Paris, c’est aussi des arrondissements plus populaires comme le 19ième, le 20ième, le 12ième, le 13ième… Et ces quartiers  là recèlent à eux seuls bien plus de trésors que les successions de boutiques de luxe qui émaillent - selon les critères journalistiques - « la plus belle avenue du monde ». Et c'est tant mieux !